La pensée du jour : Faites confiance à vos enfants...lâchez la bride de temps en temps.

IMG_6064

IMG_6042

IMG_6085

IMG_6095

IMG_6076

IMG_6081-001

IMG_6098

IMG_6099-001

IMG_6061

IMG_6101

IMG_6102

IMG_6105

IMG_6108La maison des bois est toujours synonyme pour les enfants de grande liberté. C'est un des rares endroits où nous ne sommes pas sans arrêt sur leur dos, à leur demander où ils sont et qu'est-ce qu'ils font. Non pas que personne ne s'occupe d'eux, juste qu'ils jouissent ici d'une amplitude de mouvement et d'activités extérieures bien plus riches que chez nous.

Nous tenons à leur laisser cette marge de manoeuvre, où l'on apprend à mesurer seul les dangers et où l'on se responsabilise, loin du regard des adultes.

J'ai bénéficié moi même, quand j'étais petite, de cette même éducation à la campagne, où les seuls dangers, étaient finalement les risques que l'on prenait en grimpant aux arbres, en nageant dans le port ou dans l'océan (on apprenait très vite les dangers des baïnes), ou en sautant de la Dune (du Pilat). Les plus grands, veillaient sur les plus jeunes... sans trop de bobos !  Je garde de très beaux souvenirs de ces moments chez mes grands-parents.

Mes enfants n'ont malheureusement pas la chance de connaître les vacances chez papy et mamy :-( , alors dans la maison des bois, c'est nous les parents qui lâchons la bride...

Ici, ils peuvent utiliser les outils, pour construire, couper, creuser, patauger, partir seuls dans les bois des alentours, rejoindre la rivière ou la "mine", explorer les chemins voisins comme M. Doux le faisait au même âge. Ils échafaudent des plans, les expérimentent, collaborent pour réussir et s'entraident dans la difficulté.

Ici grandir rime toujours avec apprendre, découvrir, appréhender...presque sans craintes. Les oiseaux, les écrevisses, les couleuvres, les mulots, les fouines et les salamandres sont leurs compagnons de jeux et le temps d'un Week-end ils oublient les écrans.

D'autres articles sur la maison des bois ICI ou  ou encore Par là